Ouvert du Lundi au Vendredi de 8h à 12h et de 13h à 17h
05.63.60.90.31

Il existe plusieurs types de filtration pour un piscine. Le principe de fonctionnement global reste le même quelque soit la méthode utilisée : un filtre permettant une épuration mécanique de l'eau et un additif permettant de désinfecter l'eau de manière manuelle ou automatique.
Dans le cas le plus basique, le filtre est rempli de sable (ou de verre), et la désinfection s'effectue à l'aide de galets de chlore positionné manuellement dans les paniers de skimmers à intervalle régulier ou quand le besoin s'en fait sentir.
Il est également possible de rajouter à cette installation de base un électrolyseur. C'est le traitement dit au sel. Plutôt que de mettre le chlore sous forme solide dans la piscine d'un coup, on l'envoie de manière plus diffuse et plus continue sous forme de solution liquide. L'apport de chlore se fait donc de manière automatique et le boîtier de l'électrolyseur contrôle la quantité de chlore contenu dans l'eau filtrée pour ajuster la dose.
De la même manière, un régulateur de Ph peut être positionné pour réguler l'acidité de l'eau de manière automatique.
Si vous êtes soucieux de la qualité de l'eau et notamment des effets que peuvent avoir les produits de traitement sur votre santé, il existe une alternative au traitement chlorée : la filtration biologique. Dans ce cas la filtration mécanique est assurée à la fois par un pré-filtre capturant les plus gros éléments, puis par un filtre pression contenant un amas de billes permettant un sur-développement bactérien. Ce sont ces bactéries qui vont filtrer les éléments les plus fins. La désinfection de l'eau s'effectue grâce à un tube UV/Ozone. Les UV détruisent les micro-organismes nuisibles et permettent de créer une réaction chimique entre l'ozone et les matières indésirables à oxyder.