Ouvert du Lundi au Vendredi de 8h à 12h et de 13h à 17h
05.63.60.90.31

Les terrasses extérieures sont certainement l'élément le plus important du jardin. Sous un climat où il est possible de manger dehors la moitié de l'année, elles deviennent une véritable pièce à vivre de la maison.  Il faut donc bien réfléchir à son revêtement mais surtout à ses dimensions : une terrasse trop petite ne vous permettra pas d'en profiter convenablement et une terrasse trop grande entraînera un surcoût non justifié pour son usage. Ce sont également des ouvrages onéreux, et leur coût est directement lié à leur surface, bien que le choix du matériau entre aussi en ligne de compte.

Jean-Claude Vidal Paysagiste peut vous proposer : Bois, dallage, nidagravel, béton empreinte…

Le bois est un matériau chaleureux, qui reflétera le côté convivial de ces espaces. Contrairement aux idées reçues, une terrasse en bois ne nécessite pas plus d'entretien qu'un dallage ou un béton empreinte. Ces terrasses demandent une réservation d'une hauteur de 13 à 14 cm minimum, pour une bonne ventilation du châssis, et c'est souvent là, le facteur limitant.

Le nidagravel, dans la même optique que pour les entrées, à l'avantage de présenter un aspect très naturel. Il est également perméable et très facile de réparation. Les gravillons sont certes moins confortables pour certains usages, mais ils présentent un coût avantageux.

Le dallage est le revêtement le plus simple à mettre en place sur une dalle béton déjà existante, si elle est suffisamment bien dimensionnée. Les dalles de réservation de terrasse, faites par les constructeurs sont malheureusement souvent trop courtes pour une habitabilité maximale. Le principal avantage de ce revêtement, c'est le nombre de modèle existant. On peut trouver des dallages de toutes les couleurs, de toutes les dimensions, et parfois de forme originale.

Le béton empreinte est une bonne solution si vous souhaitez une terrasse sur support béton et que ce support n'existe pas encore. En effet, l'empreinte se faisant directement sur la dalle, le support et le revêtement sont réalisés dans la même opération. Si c'est le revêtement qui vous plaît, il est bien sûr possible d’imprimer une chape sur un support déjà existant. Comme pour le dallage, vous pourrez trouver une gamme de couleur très étendue, avec l'application d'oxyde permettant de créer des variations dans la teinte. L'aspect artificiel d'un revêtement trop uni en termes de coloris est ainsi annulé. Les moules d'empreintes se diversifient d'années en années, augmentant encore la gamme de choix.